Une commune forestière

Une commune propriétaire d'une forêt

Le rôle de l’élu forestier (gestionnaire d'un patrimoine – aménageur et développeur – maître d’ouvrage public)

Dans toute commune propriétaire d’une forêt, l'échelle du temps forestier est plus longue que celle des échéances humaines.

L’action forestière des représentants de la commune, durant leurs mandats successifs, et des techniciens de l’ONF, durant leur carrière professionnelle, s’inscrit sur le long voire le très long terme. Parce qu’elle a une incidence dans la durée, toute décision fait référence à un document d'objectif et de programmation : l'aménagement forestier, document cadre de la gestion des forêts publiques relevant du régime forestier.

Réalisé par l’ONF en concertation avec la commune propriétaire, ce document contractuel garantit le renouvellement de la forêt en fixant, pour une durée de 20 ans, les objectifs (choix des essences, des traitements...) et les moyens techniques (unités de gestion, programmes des travaux et des coupes, travaux d'infrastructures et d’équipement...) d’une gestion durable.

Recommandations aux communes propriétaires d’une forêt

  • S’impliquer dans les différentes phases de l'élaboration ou de la révision de l'aménagement forestier (trois rencontres minimum entre l’ONF et le conseil municipal).
  • Appliquer l’aménagement dans la durée en engageant le programme des coupes et en réalisant le programme de travaux.

La forêt est une ressource pour les communes. Le bois récoltés en forêt communale peut être valorisé dans les constructions publiques ou lorsqu’il est de moindre qualité pour alimenter les chaufferies collectives.