Assemblée générale des Communes forestières du Doubs

Assemblée générale des Communes forestières du Doubs

L’assemblée générale de l’Association des Communes forestières du Doubs a eu lieu samedi 16 novembre dans la commune des Premiers Sapins. Elle a réuni plus de 120 participants. Ce rassemblement a été l’occasion d’aborder plusieurs sujets d’actualité.

Actualités nationales du réseau des communes forestières

Daniel Perrin, Vice-Président délégué de l’association, est intervenu pour rappeler l’engagement du réseau pour défendre l’intérêt des communes tout au long du mandat écoulé, et les dernières réflexions sur l’avenir du régime forestier et du gestionnaire des forêts publiques. De nombreux rapports sont parus sur le sujet (Manifeste des Communes forestières, Rapport interministériel sur la situation de l‘ONF, rapport de la Sénatrice Anne-Catherine Loisier), les décisions du gouvernement sont très attendues. La nomination récente d’un nouveau directeur général de l’ONF, et la rencontre récente des représentants de la FNCOFOR avec les parlementaires sont sans doute le signe d’une évolution prochaine.

Crise sanitaire

Denis DONZE, Vice-président feuillu de l’association, et Sylvain LAPLACE, chargé de mission, ont présenté un état des lieux des crises sanitaires qui touchent les forêts du département, et le projet d’aide à la commercialisation des bois scolytés en cours de publication. Les sécheresses de 2018 et 2019 provoquent des crises importantes notamment sur les résineux blancs attaqués par les scolytes, et sur les hêtres qui montrent des signes de dépérissement sur les altitudes les plus basses du département.

L’AOC « Bois du Jura »

Xavier LACROIX, Président de l’AOC « Bois du Jura », a présenté un point sur cette démarche qui est enfin reconnue par l’INAO depuis mars 2019. Elle a pour objectif  de favoriser la valorisation locale des bois du massif Jurassien.

Table ronde : « les effets des crises sanitaires sur les forêts et les entreprises de 1ère transformation du Doubs

Frédéric KOWALSKI, Directeur territorial de l’ONF Bourgogne Franche-Comté, a présenté les réflexions actuelles portées par l’ONF sur l’avenir des forêts publiques en Bourgogne-Franche-Comté. Il a appelé au sang-froid et à la responsabilité de chacun pour envisager la reconstitution des peuplements.

Claude COURVOISIER, Maire de Villers sous-Chalamont, Vice-président « Résineux » de l’Association, a évoqué les difficultés qu’il rencontre et notamment les conséquences de la crise scolyte sur la trésorerie de sa commune.

Christian BULLE, Président des Forestiers Privés de Franche-Comté, a témoigné de l’impact de la crise scolyte pour les propriétaires forestiers privés, en avertissant que le renouvellement des peuplements souhaité suite à la crise ne sera possible que si l’équilibre sylvo-cynégétique est respecté.

Etienne RENAUD, Vice-président du Doubs au Syndicat des Résineux de Franche-Comté a évoqué l’inquiétude des scieurs feuillus et résineux face à la situation actuelle. Les transformateurs, essayent malgré la crise et les problèmes de débouchés de s’adapter pour répondre aux besoins de leurs clients.